Echo de la journée de prière du 14 mai

Le jeudi 14 mai, le Haut-comité pour la fraternité humaine, avec le soutien du pape François, a invité tous les croyants de toutes les religions à s’unir dans une journée de prière, de jeûne et d’œuvres de charité pour demander au Seigneur d’aider l’humanité à dépasser et vaincre la pandémie du coronavirus.

En lien avec cette journée, nous avons proposé une journée particulière à la Collégiale de Nivelles. Celle-ci a été accessible toute la journée jusque dans la soirée (de 10h00 à 21h00).

Tout en respectant les règles sanitaires (distance, port du masque),… nous avons proposé :

  • d’adorer, dans une prière personnelle et silencieuse, le St Sacrement qui a été exposé toute la journée,
  • de pouvoir rencontrer un prêtre pour un dialogue, une écoute et/ou vivre le sacrement de la Réconciliation,…

Tout au long de la journée, des priants se sont succédés dans la Collégiale et les prêtres qui ont assuré une permanence ont été bien occupés du matin au soir, souvent par le Sacrement de la Réconciliation. Pour beaucoup, ce fut l’occasion de revenir à l’église après plus de deux mois et surtout de renouer un lien avec un prêtre. Plusieurs personnes, vivant de manière très isolées la période de confinement, m’ont dit être heureuses de pouvoir à nouveau dialoguer avec un prêtre et partager leurs états d’âme et leurs questions, en particulier à propos de leur désir de pouvoir à nouveau communier.

Pour ma part, cette journée m’a fait beaucoup de bien, par les échanges que j’ai pu avoir avec plusieurs paroissiens et par le fait de prier à nouveau – même si c’était en silence – avec une communauté.

Albert-Marie Demoitié