Action de Ndi Muntu

Action de Ndi Muntu en faveur du Centre de santé du village de Kanyuka, au Kasaï Central (R.D.C.)

Le projet Ndi Muntu (« je suis un Homme », en langue vernaculaire) est un partenariat Nord-Sud entre la paroisse Sainte-Thérèse de Nivelles et la paroisse Saint-Thomas du village de Kanyuka, au Kasaï Central (R.D.C.).

Afin de lutter contre l’exode des jeunes, Ndi Muntu déploie son action selon les deux axes stratégiques suivants :

  1. La formation des jeunes de Kanyuka et des villages avoisinants, afin de les rendre capables de se prendre en charge et de s’insérer de manière harmonieuse et dynamique, au sein des communautés villageoises.
  2. L’amélioration des conditions de santé et de vie, au village.

Dans le cadre de cet axe 2, se déroule un programme d’intervention en faveur du Centre de santé de Kanyuka. Ce programme a été initié, fin 2017, en coordination entre l’association des Médecins du canton de Nivelles et des environs.

Le Centre de santé de Kanyuka occupe une position stratégique dans le dispositif sanitaire de la région : il dessert, en effet, une population de 22.168 habitants répartis entre une dizaine de villages, dont celui de Kanyuka. Il sert de relais entre les dispensaires de brousse et l’hôpital de référence de Lukonga, situé à 12 kilomètres. Cette structure se compose des trois blocs suivants : le bloc MATERNITE, le bloc OPERATOIRE et le bloc DISPENSAIRE. A Kanyuka sont pratiquées de nombreuses interventions médicales mineures et majeures.

Le programme d’intervention s’articule en 4 phases :

  1. Réhabilitation du forage du Centre de santé, chantier réalisé entre le 10 décembre 2018 et le 23 janvier 2019.
  2. Electrification solaire de ce forage, chantier réalisé entre le 26 mars et le 15 mai 2020. Les patients et les habitants du quartier voisin sont d’ores et déjà approvisionnés en une eau potable de qualité. Ce qui épargne aux familles des patients des déplacements difficiles vers des sources éloignées.
  3. Electrification générale du Centre, chantier prévu pour la fin de cette année 2020. Il s’agit de la phase la plus importante, puisqu’elle visera l’alimentation du Centre de santé proprement dit, en électricité d’origine solaire. Elle aura pour but la satisfaction des besoins suivants : l’éclairage des locaux, l’alimentation des appareils médicaux, l’alimentation des appareils de réfrigération pour la conservation des vaccins et de certains médicaments, l’alimentation et la recharge d’un ordinateur portable, l’alimentation d’une imprimante, voire d’un modem, la recharge de GSM.
  4. Construction d’un petit château d’eau, afin d’amener l’eau directement au niveau de chacun des bâtiments du Centre : le bloc Maternité, le bloc Opératoire et le bloc Dispensaire, ainsi que vers le Centre social tenu par la petite communauté locale de religieuses. Cette étape est planifiée pour 2021.

En l’absence d’électricité, les conditions de travail sont difficiles, en particulier la nuit : le personnel médical doit se débrouiller avec des lampes-tempête et avec les petites torches chinoises. Il est évident que l’arrivée de l’électricité améliorera considérablement les conditions de travail, non seulement pour les interventions nocturnes, mais également pour les tours de salles, ainsi que pour la satisfaction de l’ensemble des besoins énumérés précédemment. Bref ! l’électricité va constituer une véritable révolution, non seulement pour les soignants, mais également pour les patients.

Nous faisons appel à votre soutien et vous invitons à verser vos dons au compte

                    BE43 0016 7607 2801 de Ndi Muntu ASBL

Sachant pouvoir compter sur vous, nous vous exprimons d’ores et déjà, chers paroissiens, notre reconnaissance et notre gratitude pour votre réponse à notre demande.

                                                              Le Conseil d’Administration de Ndi Muntu

P.S. Pour illustrer l’état d’avancement du programme déployé au bénéfice du Centre de santé de Kanyuka, nous avons réalisé, en collaboration avec Claude Piret, un montage original que nous sommes heureux de vous présenter ici. Ce montage présente le quartier où est implanté le Centre de santé, les chantiers de phase 1 et de phase 2, les matériels et la population bénéficiaire. Un choix judicieux de musiques congolaises agrémente cette présentation. :

Cliquez sur l’image ci-dessous

N.B. Pour plus d’information, prendre contact avec Jean-Jacques Charlier
(tél. 067/21.05.81 ; E-mail : jjth.charlier@skynet.be)